Site Antenne Emploi Bayet

Paroles - Témoignages

Version imprimable de cet article Version imprimable

Enregistrer au format PDF

mercredi 13 février 2013 par Piero d’Houin

Le dire pour agir : votre parole construit l'avenir de la solidarité

L’antenne Fagon du Secours populaire français est certes un lieu de recherche d’emploi.

Mais la trentaine de bénévoles, les stagiaires, les volontaires du Service civique qui assurent les permanences à tour de rôle ont à cœur que les bénéficiaires soient d’abord accueillis dans de bonnes conditions ; qu’ils puissent d’abord trouver ici de la chaleur, de l’attention et de l’échange, loin du bruit et de la fureur du monde.

Beaucoup nous remercient de vive-voix ; certains écrivent.

C’est cette expression que nous avons décidé de vous transmettre.
Elle nous permet à nous bénévoles, d’avoir un retour personnalisé qui dynamise notre implication ; elle donne aussi la possibilité aux bénéficiaires d’exprimer des paroles positives qui reflètent, nous l’espérons, l’ambiance optimiste de ces permanences à l’Antenne Emploi.

Vous êtes venus nous rendre visite : mailto Écrivez-nous, nous publierons vos témoignages.

JPEG - 678.6 ko
Femmes aux rubans - Le droit à la parole pour tous !
(cc) Piero d’Houin
icones_peda

 Un passant mai 2016

Dialogue entre un passant et Piero qui fumait sur le trottoir devant l’antenne
- Le passant : Encore merci !
- Piero : Merci pour quoi ?
- Le passant : Quand j’étais enfant vous m’avez emmené au bord de la mer. C’était merveilleux. Je m’en souviens encore.
- Piero : C’était la Journée des Oubliés de vacances.
- Le passant : Continuez ce que vous faites, et encore merci.


 Isabelle le 25 septembre 2015

Bonjour a tous !
Je viens de tomber sur votre site et je le trouve absolument intéressant !!! seul bémol vous êtes situé sur Paris et sa région ! et moi je suis dans le midi !!!! nous avons le soleil vous allez me dire(lol) mais nous n’avons pas hélas une antenne comme celle que vous proposez !!! a moins que je ne me trompe ? D’où ma question !!!
Savez vous si dans la région PACA il y a une antenne comme la vôtre ? En tous les cas merci de tous ces précieux conseils qui vont bien me servir car se retrouver à 49 ans au chômage n’est pas drôle ! Ces gens du Midi n’arrêtent pas de parler !!! je vous laisse et merci de pouvoir me répondre et une bonne journée a tous !
Isabelle


 Milton le 10 novembre 2014

Bonjour monsieur
... J’ai réussi à trouver un travail à temps plein pour la période de fin d’année du 03/11 au 03/01 inclus, je vous remercie de m’avoir aidé dans mes recherches.
Cordialement
Milton E.


 Fatiha, le 9 novembre 2014

Bonjour a tous, lettre de remerciements ;

J’ai commencée à fréquenter l’antenne « emploi Fagon » du secours populaire Français depuis 2012.
C’est par le biais d’une amie que j’ai connue l’antenne Fagon, qui elle-même a pu trouver un travail grâce à l’équipe qui l’a accompagnée.
Au début, je venais une à deux fois par semaine pour apprendre l’outil informatique et avec le temps grâce à l’aide de tous les bénévoles, j’ai pu adhérer.

À ma demande, l’emprunt d’un ordinateur pour mes écrits m’a été accordé à 2 reprises :
La première grâce à l’aide de Luc D. (bénévole à Fagon), intervenant auprès de Pierre A.
La deuxième, grâce à Pierre A. à qui je me suis adressée directement.

Par la suite, en 2013 je suis rentrée en formation pour préparer l’équivalence de mon diplôme d’état d’Assistante Sociale obtenu dans mon pays d’origine pour pouvoir exercer en France.

À l’approche de mon examen final, l’équipe de bénévoles du secours populaire Français(Fagon), que j’ai pu solliciter m’a été d’un grand apport, notamment pour la mise en page de l’écrit que j’ai fais pour rendre mon mémoire et ou je devais respecter les consignes de mon école qui étaient de ne pas dépasser un certain nombre de page et de prendre en compte les interlignes.

J’avais beaucoup de volonté à suivre et j’ai pu réussir à avoir un diplôme d’état Français « d’Assistant de Service Social » avec satisfaction et avec une bonne moyenne (15/20), en Juillet 2014.

Actuellement, je me concentre sur la recherche d’un poste de travail dans mon domaine et je n’hésite en aucun cas à le faire à l’antenne Fagon du Secours Populaire Français si nécessaire.

À la fin, je peux dire que j’ai rencontré une très grande satisfaction en qualité d’accueil, d’écoute et d’accompagnement de la part des bénévoles (Fagon) que j’ai pu solliciter et parmi eux :

-PIERRE A.
-LUC D.
-RAYMOND
-MICHEL
-CHANTAL
-YAN
Je remercie toute l’équipe de bénévoles du Secours Populaire Français Fagon qui a été très bénéfique pour moi et d’un grand apport.

Fatiha.


 Via notre site Internet, 5 novembre 2014

Je suis actuellement en recherche active d’emploi, malgré un parcours professionnel atypique, comme tout à chacun, je suis en pleine remise en question et par un heureux hasard, votre site m’apparaît, un enchantement !
Merci d’exister, merci
Didier B.


 Marian, 13 février 2013

Marian est venu de Roumanie en France en 2008 pour des problèmes de santé. Très présent à l’antenne, il était très actif dans la recherche d’emploi. Il a souvent trouvé des petits boulots : caissier de cinéma, agent d’accueil, réceptionniste... Mais cela ne durait pas très longtemps. Et puis, plus de nouvelles ...
En avril 2013 il vient nous rendre visite au bras de sa fiancée Ancuta-Amalia. Il a trouvé un poste de gardien d’immeuble dans Paris. Le mariage et la naissance de la petite fille sont prévus pour le mois de juillet.

JPEG - 54.4 ko

 Pauline, bénévole en 2010 à Fagon

J’ai voulu devenir bénévole à l’Antenne Emploi Fagon pour être utile et apporter mes connaissances en matière d’insertion, conformément à mes expériences professionnelles.
Avant tout, j’ai découvert une ambiance simple et authentique. Une approche égalitaire, des rapports humains sains, basés sur le respect avant même la notion d’aide.
J’ai rencontré des bénévoles accueillants, motivés et bienveillants qui ont facilité mon intégration et mon implication au sein de l’action.
J’ai pu partager des moments forts et vrais avec des bénéficiaires, qui au delà de la recherche d’emploi, viennent trouver du réconfort, discuter, échanger, boire un café avant de repartir.
La vétusté du local, n’enlève rien à l’intérêt du lieu qui réside dans sa convivialité, le soutien et l’animation que les bénévoles apportent. C’est cette approche et cet état d’esprit que je veux retenir de cette expérience très enrichissante sur le plan humain.


 Jérôme : courriel du 1er décembre 2009

Mesdames, Messieurs,

Je vous adresse ce mail afin de vous remercier pour l’aide qu’y m’a été apportée dans ma recherche d’emploi à l’antenne Fagon.
La grande disponibilité, le rapport humain, ainsi que le véritable intérêt des bénévoles compétents emmenés par la dynamique de Pierre Audouin m’ont permis de me recentrer sur ma recherche d’emploi.
Nous avons créé de nouveaux CV ciblés sur plusieurs secteurs d’activités et des lettres de motivations adaptées et ainsi élargir mes recherches.(multiple sites emploi...)
Ce lieu permet de se concentrer sur sa propre problématique emploi dans une atmosphère chaleureuse.
Les échanges y sont très nombreux et complètent une mine d’informations déjà présentes sur votre site.
Nous ne rencontrons malheureusement pas ailleurs ce partage professionnel et amical, ici le temps n’est pas compté...

Ce qui me permets aujourd’hui de pouvoir vous annoncer que j’ai trouvé un emploi dans mon domaine d’activité, l’informatique,malgré un parcours atypique et socialement difficile ces dernières années.

A nouveau je vous remercie très chaleureusement.

Je souhaite à toutes votre équipe de joyeuses fêtes de fin d’années.
Jérôme.


 Rachid : courriel du 10 décembre 2009

Monsieur,
Permettez moi de vous adresser tous mes remerciements à vous ainsi qu’à toute votre équipe de l’Antenne EMPLOI / SPF pour l’accueil et les orientations reçues de votre part.
En effet grâce à votre intervention, j’ai pu obtenir un attestation d’équivalence à mon diplôme de pharmacien obtenu à Alger.
Cette démarche me permettra certainement d’avancer dans mes recherches d’un emploi mais surtout cette action m’a permis un réconfort moral.
Merci encore une fois et vous promets de me rapprocher d’avantage de votre antenne et peut être un jour être utile.

Salutations amicales.
Rachid


 Abraham : mél du 10 décembre 2009

Hi Pierre, I am Abraham. How are you ; I am fine.
Last time you call me the phone but i did not hear the sound but i get the message next Tuesday.
I will came your office last two weeks but I had an appointments all afternoon.

Finally still continuing the work.

Merci see you
Abraham


 Caroline : Extraits d’un mél du 4 décembre 2009

… La souffrance (psychique, physique, sociale, familiale, professionnelle, militante...) cherche à se dire, à dire ses espoirs d’existence, de désir, d’amour qui continuent à ne pas renoncer.
Mais nous ne pouvons que le constater : les lieux d’adresse de cette parole en souffrance se font de plus en plus rares : la gestion, l’administration, les bonnes pratiques, l’évaluation, ont pris le pas sur la singularité du sujet, de son parcours, de son expérience, de ses hésitations, de ses fragilités, de la force de ses espoirs, de ces choix... mais aussi sur l’importance de la possibilité de la rencontre, cette rencontre à la fois toujours improbable, fragile, inattendue, mais toujours porteuse de sens, symbolique...

Face à une « hygiène » du collectif, il y a le choix de l’accueil, de l’écoute, du respect de la différence, du désir de poésie, de créativité, de choix du côté de la vie, du plaisir dans l’humour, dans le partage de la découverte du monde (même dans ce qu’il a de plus tragique).

Sans doute cet espace d’accueil de l’Antenne Emploi du Secours Populaire est un de ces lieux de résistance. Lieu discret, humble, imprévisible... mais qui ne cède pas sur son désir : celui d’être du côté de l’humain, de l’accueil de la différence, de la vie... Le travail, central dans notre société (enfin, qui l’a été jusqu’à aujourd’hui... aujourd’hui en profonde transformation), créé une occasion, de rencontre, de lien, de mise au travail commun, dans la recherche (la reconstruction bien souvent) du sens, du possible, du désir de poursuivre, de la présence et du lien au collectif.
… Comme le disent si bien … chacun de ceux (bénévoles, bénéficiaires, passants qui viennent s’informer...) qui le disent peut-être, juste dans le fait de venir se joindre à cette aventure collective, le fait d’être là, pour que cet espace à la fois symbolique et réel existe... le fait de retrouver un travail, ou parfois tout simplement une place dans la société (accès au droit, aux papiers, aux indemnités...), ou le goût de vivre, tient avant tout à un mouvement, fait d’éléments multiples : l’information, le temps, l’accompagnement, la chaleur, le partage, un peu de bonheur, des étonnements partagés, des colères aussi parfois... et puis de la tendresse, de la compréhension, de la transmission (de chacun)...
Et l’acrobatie est de ne pas renoncer à construire collectivement ces espaces possibles, tout en étant dans la vigilance des risques d’aliénation, de captage de ce désir de construction commune (comme cela se passe malheureusement dans nombre d’associations, de partis politiques...).

Rue Fagon, il me semble qu’il n’y a pas d’idéal ou de représentation imposés du monde. Il y a une mise en commun (parfois un peu désordonnée mais combien précieuse) de parcours, d’expériences, pour ensemble laisser place à la possibilité du sens et du surgissement de nouveaux chemins de traverse...
Alors quelque soit le temps d’investissement ou de recherche de chacun, les raisons qui le mènent là, ce qu’il y trouve, ce qui se construit et se poursuit c’est ce choix de la possibilité de lieux de passage, pour le sujet, dans le lien aux autres et à la société...


 Jean-Marc : mél du 21 juin 2008

Juste un courriel pour vous remercier pour ce qui s’est passé ces derniers jours. J’ai trouvé un emploi, les rendez-vous se sont bien passé, Merci Monsieur.
Rendez-vous le jeudi 26 juin pour signer mon contrat Avenir Emploi à la mairie de Paris, avec Madame B....
Je passe quelques jours en Bretagne, l’air pur, de bonnes nourritures, de quoi me préparer pour ce nouveau travail.

Jean-Marc


 Marc : mél du 14 novembre 2008

Hello Pierre,

Un humoriste des années 70 basait son sketch sur le fameux gimmick (merci Keith R.) : « Ca eût payé » (merci Fernand R.). Il faut croire que cela semble être
encore d’actualité car dans mon cas cela a fonctionné. Beau joueur, je laisse le
« YES WE CAN » à Barack White House ainsi qu’à sa cousine anglaise Amy, qui, elle ne « CAN » plus grand chose, et opte pour le « YES I’VE GOT IT » puisque j’ai eu le job de médiateur social pour l’antenne du 19e !! J’ai remis hier mon dossier administratif (fiche signalétique, attestation de carte vitale, R.I.B ...) et
commence ce lundi 17.11 à 10h pour la formation.

Bref toute cette torture guantanamesque de clavier pour te remercier, toi et
toute l’équipe, pour votre soutien et votre aide si subtil qu’elle fut.

Rappelles toi , comme mon défunt père me disait : "si tu sais comprendre le peux que l’on te dis, alors tu sauras au moins dans quelle direction tu ne doit pas aller et ça... C’est un gain de vie énorme si tu prends le temps de te poser,
sans juger et simplement saisir l’intelligence naturelle des choses au moment où elles se présentent à toi, dans l’ensemble du contexte présent -instant T."(ndlr : vu qu’il est mort depuis 4 ans je traduis en un français expansif actuel
l’expression paternelle laconique et créole de l’époque).

Après avoir noyé du pire que je peux mes remerciements, bonne journée à toi et à Geneviève. Je vous tiens courant de la suite des évènements tel un « sp75naute » dans le Wild Social Word auquel vous êtes si habitués (bien nous en fasse).

Encore merci pour toi, à très bientôt...

Marc

 Marc : mél du 20 novembre 2008

Salut Pierre,

Mail rapide du boulot pendant la pause dej (c’est autorisé si si), pour te dire
que j’ai bien commencé lundi 17 à 10h00 et qu’en plus c’est un CDI que j’ai
signé !!! Je t’en dis plus par la suite...

Marc


Accueil | Nous contacter | Plan du site | | Statistiques du site |

Visiteurs connectés : 9

Visiteurs : 1201 / 475686

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’antenne Emploi Fagon   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License