L’allocation journalière de présence parentale (Ajpp)
Article mis en ligne le 21 mars 2012

par Piero d'Houin

Avoir à charge un enfant âgé de moins de 20 ans, atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité rendant indispensable une présence soutenue et des soins contraignants attestés par un certificat médical.

Le parent doit arrêter ponctuellement son activité (congé de présence parentale) pour s’occuper de l’enfant.

Un droit maximal de 310 allocations journalières peut être ouvert. Le nombre maximal d’allocations journalières mensuel est de 22.

Le complément d ’Aeeh n ’est pas cumulable avec l ’Ajpp.