Journée des Oubliés des Vacances de Paris - 23 août 2017 à Deauville

Plus de 5000 franciliens âgés de 6 à 12 ans et 1500 bénévoles se sont retrouvés sur la plage de Deauville.

Article mis en ligne le 29 juin 2017
dernière modification le 12 juillet 2021

par Piero d'Houin

La plage de Deauville accueille, ce 23 août, 5 000 petits franciliens et 1 500 bénévoles.

Organisée depuis une vingtaine d’années, la Journée des oubliés des vacances permet à plusieurs milliers d’enfants, dont les familles n’ont pas les moyens de partir en vacances, de passer une journée de détente, cette année sur les plages.

Mercredi 23 août, 5000 petits franciliens dont 800 enfants parisiens qui ne sont pas partis en vacances se sont retrouvés pour une extraordinaire journée sur la plage de Deauville. Pour la première fois, en plus de la baignade, du pique-nique, des châteaux de sable et des glaces, différents ateliers sur le cinéma avec mise à disposition d’accessoires ou encore création de décors ont été proposés aux vacanciers du jour. Un souvenir inoubliable que cette journée pour ceux
qui ont été privés de vacances.

Vos dons font des heureux !

Quelques photos de l’aventure des 42 enfants et 11 bénévoles du car du XIIIe arrondissement de Paris ©Piero d’Houin

Et c'est reparti pour un tour ! La plage ? C'est par là ! Ah ! Un indice. On a ses élégances ! Bonjour mon poteau ! Mais ou est passé mon sac ? À table ! Peinture de guerre. Dans la poussière, les bras en croix … Mais où est passé le terrassier ? Ah ! le voilà le terrassier. Même pas froid ! C'est quand même plus grand que la place d'Italie, non ? Un futur Ringo Starr Trop fort, ce château ! Oh ! un coquillage ! J'ai dix doigts de pied. Et toi ? C'est la lutte finaleuuuuu ! Pour le crawl, c'est à peu près comme ça ! C'est pas du coca. Ce sont des bulles de joie ! Oh ! Mon beau soleil ! C'est la samba deauvillaise ! Que sont mes amis devenus ? Bon ! Deux cuillères de sable, quelques coquillages et on touille ! Mais où sont-ils, mes petits ? Demande moi. J'ai le don de double vue ! Un enterrement de vie de garçon. Alors, voyons, page 44 ! Une organisatrice multitâche ! Arghhhh ! J'ai vu un papier là-bas ! À l'année prochaine !